Betis Seville – Stade Rennais : En marche pour l’histoire

Au bout d’un suspense insoutenable, le Stade Rennais s’impose 1-3 dans un Stade Benito-Villamarín, comble, prêt à soutenir son équipe jusqu’au bout. Un match costaud qualifiant les Rouges et Noirs pour les 1/8eme. Le foot français ne se porte pas si mal finalement. 

Julien Stephan, bonne pioche

Cela fait des années que le Stade Rennais se cherche un leader technique en posant des moyens, en tournant et retournant les candidatures. Il y en a eu des noms sur le banc du Roazhon Park, anciennement Stade de la route de Lorient. Pourtant, c’est un « fils de », sorti de la réserve qui fait le boulot et bien plus. Julien, de son prénom a donné une identité de jeu, su dompter les Ben Arfa,  Niang et Grenier, le genre de coach qui se fait rare du côté de Bordeaux.

Sarr, casting payant

A son arrivée à Rennes en provenance de Metz pour 20 millions d’euros, les questions de la confirmation pesaient sur le garçon et la direction sportive. Ce soir, Sarr, confirme qu’il est à sa place en Coupe d’Europe en bonifiant ses statistiques malgré une grosse baisse d’intensité physique sur les 10 dernières minutes imagée par de nombreuses pertes de balles. Mais soyons justes, performance de très haut niveau pour l’international sénégalais.

L’indice UEFA dans le vert. 

Comme l’année dernière, il y aura un club français en 1/8eme de finale et la France se hâte de découvrir le futur adversaire des Rennais demain. Paris en ballotage favorable, Lyon toujours en course et Rennes très inspirant…Le football français ne se porte pas si mal. Le supporteur bordelais que je suis sera nostalgique de ce stade du Betis Balompié et l’épopée de 1996. Cette fois ci c’est Rennes qui marche vers son histoire. Bravo et merci au club de nous avoir fait frissonner mais vite, Bordeaux, revient nous vite ! Ces soirées sont magiques !

Publicités

Auteur : Jean-Aurel

Fondateur Leero Sport News et juriste en herbe rêvant comme un gosse devant les passements de jambes de Roni, pense toujours qu'Edixon Perea aurait pu jouer dans un top club.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s